osteel's blog Chroniques d'un autre français à Londres Montréal

interrail tag

Interrail part 9 : Après l'effort (Grèce)

Depuis la proue du ferry, on observe le lever du soleil de l'autre côté du golfe des îles Petalis, derrière le mont Ochi et le port de Carystos. La nuit a encore été courte et la fatigue accumulée depuis deux semaines commence sérieusement à se faire sentir, mais nous somme sur le point de lever le pied et d'oublier toute notion de planning.

Interrail part 8 : Just do it (Grèce)

On atterrit sous un solide trente-deux degrés qui nous rappelle soudainement ce à quoi un été est censé ressembler (même si je ne suis pas tellement sûr de vouloir être dans le coin en plein mois d'août). On file s'enregistrer à notre hôtel avant de se promener dans Psyrí, quartier récemment gentrifié et prisé par les athéniens qui y sortent désormais en nombre.

Interrail part 7 : Knights of the Old Republic (Monténégro)

La météo nous avait promis un temps maussade mais c'est un grand soleil qui nous accueille lorsque l'on ouvre les volets, du coup on réserve un tour de bateau dans la baie de Kotor pour l'après-midi.

Interrail part 6 : on fait aussi les Bar Budva* (Monténégro)

Premier constat en se promenant dans les rues de Bar : tout le monde n'est pas bourré, ce qui en soi est assez rassurant, quoiqu'un peu décevant.

Interrail part 5 : life on the rail (Hongrie, Serbie, Monténégro)

Nous connaissons notre premier petit cafouillage au niveau des transports : on doit se rendre à Belgrade le soir même via un train de nuit, et l'application Interrail nous indique un départ depuis une gare un peu paumée au sud de Budapest.

Interrail part 4 : la perle du Danube (Hongrie)

Le grand hall de Keleti résonne de l'activité des backpackers se pressant sur le quai et des nombreux kebab shops qui en occupent les galeries. Le train nous dépose dans la grande gare de Budapest en début d'après-midi, et on file à l'adresse de l'appartement que l'on a réservé pour en récupérer les clés.

Interrail part 3 : Bratislava l'incomprise (Slovaquie)

Des villages, des champs et des zones industrielles sur fond de montagne défilent par la fenêtre du wagon : nous sommes à bord d'un train qui file vers Bratislava, où nous devons passer un peu moins de vingt-quatre heures.

Interrail part 2 : quand te reverrai-je (Slovaquie)

Le TEŽ roule tranquillement sur ses rails, s'enfonçant progressivement dans la montagne et la brume. Il est 8h30 ; nous descendons à Štrbské Pleso (comme ça se prononce), d'où partent de nombreux chemins de randonnée.

Interrail part 1 : morilles dans la brume (République Tchèque, Slovaquie)

Il est 16h45, une épaisse couche de nuages surplombe l'aéroport d'Ostrava, il fait quatorze degrés. On m'avait dit que ce serait encore l'été en Europe de l'est, du coup je suis en short et en t-shirt et je n'ai pas très chaud.