osteel's blog Chroniques d'un autre français à Londres Montréal

Interrail part 4 : la perle du Danube (Hongrie)

Interrail part 3 : Bratislava l'incomprise (Slovaquie)

Mercredi 6 septembre 2017

Budapest, Hongrie

Le grand hall de Keleti résonne de l'activité des backpackers se pressant sur le quai et des nombreux kebab shops qui en occupent les galeries. Le train nous dépose dans la grande gare de Budapest en début d'après-midi, et on file à l'adresse de l'appartement que l'on a réservé pour en récupérer les clés.

Keleti 1 Keleti 2

Ce n'est pas la première fois que je parcours les rues de la capitale hongroise : j'ai déjà eu l'occasion de la visiter il y a une dizaine d'années, dans la foulée du Sziget. La ville m'a plutôt laissé un bon souvenir et je suis assez curieux de savoir si mon regard aura évolué.

Les rues sont comme je m'en souviens : un patchwork d'architectures de périodes diverses, des immeubles relativement hauts mais pas de tours ; des façades travaillées, avec de nombreux ornements et de couleurs variées, bien que souvent noircies par la pollution, et des bâtiments construits autour de cours intérieures, avec des cages d'escalier ouvertes.

Immeuble Budapest

Je m'aperçois également qu'il y a beaucoup plus de street art que dans mon souvenir, de grandes fresques venant régulièrement égayer les quelques parkings coincés entre les immeubles.

Budapest street art 1 Budapest street art 2

On décide d'aller visiter la synagogue de Dohány utca voisine, considérée comme la plus grande d'Europe. Le bâtiment est effectivement imposant et très classe, mais je dois avouer que l'intérieur ne m'impressionne pas outre mesure. Il me semble que c'est la première fois que je visite une synagogue et je suis assez surpris de constater - même si c'est probablement évident - que ça ressemble en fait énormément à une église chrétienne.

En gros tu remplaces les croix par des étoiles et pouf ! ça fait une synagogue.

Budapest synagogue 1 Budapest synagogue 2

Ça reste tout de même très classe et l'on a également accès à un petit musée (exposant essentiellement de vieux objets cultuels et en expliquant les usages), mais globalement le ticket d'entrée est assez cher au regard du contenu.

Budapest synagogue musée Le musée

Nous marchons jusqu'au parlement en faisant une petite pause à l'un des nombreux cafés sur la route, et en croisant toujours plus de gros buildings stylés, dont j'arrête assez rapidement de chercher à savoir ce qu'ils abritent. Le parlement est un vaste bâtiment d'architecture inspirée du palais de Westminster à Londres, qui surplombe le Danube et fait face au Bastion des pêcheurs qui se dresse sur l'autre rive.

Budapest parlement 1 Budapest parlement 2 Budapest parlement 3 Budapest Danube 1 Budapest mémorial Shoah "Chaussures au bord du Danube", mémorial dédié aux victimes de la Shoah

À ce stade, la fatigue cumulée des jours précédents nous rattrape, et on décide de rentrer tranquillement à l'appartement pour y passer le reste de la soirée.

Jeudi 7 septembre 2017

On attaque la journée en se rendant directement au Bastion des pêcheurs, dont l'apparence extérieure fait sérieusement concurrence au château de Buda voisin. Les nuages sont malheureusement de retour, et globalement il fait un temps assez pourri.

Budapest Bastion des pêcheurs 1 Le Bastion des pêcheurs

Château de Buda Le Château de Buda

Le Bastion des pêcheurs est une promenade de plaisance construite à la fin du XIXe sur les restes de remparts médiévaux qui servaient à protéger le château, dont la sécurité était alors assurée par la guilde des pêcheurs, d'où son nom (a priori à l'époque il fallait pas trop faire chier les pêcheurs). L'ensemble de sept tours offre une vue assez sympathique sur l'autre rive, et notamment sur le parlement.

Budapest Bastion des pêcheurs 2 Budapest parlement 4 Le parlement

Budapest Bastion des pêcheurs 3 Budapest 1

On se dirige ensuite vers le château, en tombant sur ce qui ressemble à une relève de la garde en chemin.

Budapest relève de la garde

Je ne sais pas si c'est la conséquence d'un volume important de visites sur les jours passés, mais une sorte de lassitude semble s'installer et l'on peine à s'émouvoir de la beauté du château. Une foire au vin y est par ailleurs en cours d'installation, ce qui ne facilite pas l'accès et gâche un peu le décor.
Le timing est vraiment mauvais : la foire doit commencer le lendemain et, à ce stade, elle plombe clairement la visite et comme aucun stand n'est ouvert on ne peut même pas picoler.

Château de Buda 1 Fontaine du roi Matthias

Château de Buda 2 Cour du Château, et là où les gens seront bourrés le lendemain

Château de Buda 3 Déli Rondella

Château de Buda 4 Garden Bazaar

Nous décidons de faire l'impasse sur le musée et trouvons un petit parc pour manger nos sandwiches à l'abri de la pluie sous les arbres. On rejoint ensuite momentanément la rive est pour se rendre aux Halles centrales, un marché couvert dont j'ai gardé un bon souvenir et dont la visite nous excite déjà un peu plus.

Budapest Halles centrales 1

Établi à la fin du XIXe, il s'étale sur deux étages, avec les consommables au rez-de-chaussée et un premier étage dédié à l'artisanat et aux babioles. C'est vivant, plein d'odeurs et de couleurs, bourrés de trucs inutiles donc indispensables (on a donc acheté un magnet).
Il n'est pas nécessaire d'y passer des heures, mais c'est vraiment sympa à faire.

Budapest Halles centrales 2 Budapest Halles centrales 3 Budapest Halles centrales 4 Budapest Halles centrales 5 Budapest Halles centrales 6

Nous retraversons ensuite le Danube pour nous rendre à l'Hôtel Gellért afin de nous plonger littéralement dans la culture budapestoise en nous adonnant à une activité typiquement locale : glander aux bains thermaux.

L'Hôtel Gellért est en effet l'un des nombreux établissements thermaux de la ville, partiellement détruit lors de la Seconde Guerre Mondiale mais reconstruit à l'identique, respectant le style Art nouveau initialement adopté.

Budapest Hôtel Gellért 1

L'intérieur est effectivement très classe, riche de mosaïques, de vitraux et d'ornements sculptés. Les bains y sont nombreux et pas surpeuplés (ce qui s'explique aussi probablement par le fait qu'on est en semaine).

Budapest Hôtel Gellért 2 Budapest Hôtel Gellért 3 Budapest Hôtel Gellért 4 Repérages pour ma future salle de bain

On se prélasse dans les différents bassins, saunas et hammams, puis on se pose au bar-restaurant qui est directement accessible depuis les piscines, profitant du soleil qui fait une apparition.
L'entrée est assez bon marché et donne accès à tout sauf aux massages (qui sont en supplément), et vous permet d'y passer toute la journée si ça vous chante. Bref, ce serait vraiment dommage de passer à côté.

Budapest Danube 2 Budapest Halles centrales 7 Les Halles centrales, sous un ciel bleu cette fois-ci

Budapest 2 Les trams de Budapest sont plutôt sexy

On repasse à l'appartement poser nos affaires avant de nous rendre au Zeller Bistro, où l'on a réservé une table. Le restaurant de gastronomie hongroise mérite sa réputation : la cuisine est excellente, le staff vraiment agréable et l'ambiance décontractée, avec notamment un groupe de jazz en guise de fond sonore. On se fait de nouveau surprendre par le vin, un shiraz hongrois fort sympathique.

On tente vaguement d'aller boire un verre après le repas, mais je suis éclaté et m'avoue vaincu devant les hordes de jeunes européens qui se précipitent bruyamment dans les ruin bars du quartier juif, qui semble un peu être le Shoreditch* local.
Il y a néanmoins une réelle vibe internationale et il est clair que la vie nocturne budapestoise a beaucoup à offrir.

* Quartier branchouille de Londres

Interrail part 5 : life on the rail (Hongrie, Serbie, Monténégro)


Infos pratiques

Le prix de l'entrée de la grande synagogue est d'environ quatorze euros. Il y a un tarif réduit pour les étudiants, mais ils n'acceptent que la carte ISIC.

Les Halles centrales sont ouvertes tous les jours sauf les dimanche et jours fériés. Attention aux horaires.

L'Hôtel Gellért est probablement le plus connu mais il y a de nombreux autres établissements thermaux. En revanche ils ne sont pas toujours mixtes - veillez à bien vous renseigner en amont. L'entrée est à seize euros environ.

Le Zeller Bistro est un restaurant qui se situe plutôt dans la fourchette haute au niveau des prix, mais dans les faits les plats principaux sont en moyenne à douze euros.


Posted by osteel on the :: [ voyage interrail budapest hongrie ]

Comments