osteel's blog Chroniques d'un autre français à Londres Montréal

Costa Rica part 9 : nidos de gallinas


Costa Rica part 8 : Sámara, c'est oui


Lundi 1er avril 2019

Inlassablement, centimètre après centimètre, je sens le courant m'entrainer vers le large alors que je me laisse dériver à la surface de l'eau. Le soleil me chauffe la nuque et les épaules entre le va-et-vient rafraîchissant des vagues, soulevant des nuages de sable qui m'empêchent de clairement distinguer le fond.

Je bats légèrement des palmes pour changer de spot, le regard toujours fixé sur les rochers jonchant le sol. Des poissons de tailles et de couleurs variées rentrent régulièrement dans mon champ de vision, peu émus par ma présence. Je relève brièvement la tête, vide mon tuba, vérifie ma position ainsi que celle des autres, puis réajuste mon masque avant de reprendre mon inspection.

Je me déplace encore un peu et fais quelques mètres vers la côte pour me rapprocher du fond, quand soudain je l'aperçois : une tortue de mer qui, visiblement dérangée par ma présence, disparait immédiatement dans un nuage de sable.

Ce sera mon unique rencontre avec le reptile, pourtant réputé présent en abondance dans les eaux de Sámara. Les vagues ont visiblement décrété que cette matinée ne serait pas propice au snorkeling, alors je retraverse le bras de mer qui sépare Isla Chora du continent et m'assois sur les galets de l'île pour retirer mes palmes.

Isla Chora 1 Isla Chora 2 Isla Chora 3

Partis quelques heures plus tôt de Playa Sámara, nous reprenons nos kayaks laissés sur la grève et reparcourons les trois kilomètres qui nous séparent de la plage, où nous accostons avant de remonter nos embarcations au niveau de l'école de surf. Nous repassons à la villa pour récupérer nos affaires et rendre les clés de l'appartement, puis nous avalons quelques derniers tacos dans le centre de Sámara avant de reprendre la route en direction de Santa Teresa, une autre ville côtière située un peu plus au sud.

Sámara 1

En chemin, nous nous arrêtons au Refugio de Vida Silvestre Camaronal, un centre de protection des lieux de ponte des tortues de mer. Ce n'est pas encore la saison reproductive et il n'y a donc pas de tortues à observer, mais le centre est aussi une réserve naturelle disposant de quelques sentiers de randonnée.

Refugio Camaronal 1 Refugio Camaronal 2 Refugio Camaronal 3

Nous reprenons la route puis continuons de longer la côte en direction du sud, sur une piste de plus en plus accidentée que l'on partage de temps en temps avec des poids lourds de toutes sortes.

Sámara 2

Nous faisons une dernière pause à Playa San Miguel, une autre longue et belle plage pratiquement déserte, puis atteignons finalement Santa Teresa en début de soirée, après quelques kilomètres sur une route tellement criblée de nids-de-poule qu'il est plus judicieux d'éviter les morceaux d'asphalte entre les trous que l'inverse.

Playa San Miguel 1 Playa San Miguel 2


Costa Rica part 10 : Santa Teresa


Infos pratiques

Nous avons fait notre sortie kayak avec la Ticos Surf School (compter 70$ par personne).

Les tacos ont été fournis par The Flying Taco.

La saison de la ponte des tortues est de mai à novembre environ.

Enfin, si ce n'était pas déjà clair, louer un 4x4 est vivement conseillé, voire indispensable (ceci dit, c'est majoritairement ce que proposent les agences de location).

Posted by osteel on the :: [ voyage costarica samara ]

Ça vous a plu ?

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien tout en bas des emails.
En cliquant sur M'inscrire, vous reconnaissez que votre adresse email va être envoyée à Mailchimp pour y être traitée.
Cliquez ici pour en savoir plus sur les pratiques de confidentialité de Mailchimp.

Réactions