osteel's blog Chroniques d'un autre français à Londres Montréal

Cornouailles part 3 : le melon de Michel

Cornouailles part 1 : d'où j'sors d'une ronde Penzance breakdown
Cornouailles part 2 : un air de famille

Dimanche 05/02/17

On s'octroie une petite grasse matinée avant de chausser nos sneakers pour un footing le long de la côte jusqu'à Mousehole, commune voisine de Penzance, à l'ouest. Le village n'a effectivement rien d'un trou à rat (vous l'avez ?) et offre une façade tout à fait charmante sur la mer.

Penzance 1 Mousehole 1 Mousehole 2 Mousehole 3 Mousehole 4 Mousehole 5 Penzance 2

On retourne à l'appartement se faire un gros brunch des familles agrémenté de fromages locaux, avant de se mettre en marche pour le Saint Michael's Mount, un étrange cousin du Mont Saint-Michel.

Saint Michael's Mount 1 Saint Michael's Mount 2 Saint Michael's Mount 3

Malheureusement fermé à cette période de l'année, nous n'avons pu en visiter ni le château ni les jardins et avons dû nous contenter des petits village et port, accessibles par la chaussée à marrée basse, tout comme son homologue breton normand.

Saint Michael's Mount 4 Saint Michael's Mount 5

Ces ressemblances entre les deux monts, jusque dans leurs noms, sont-elles alors le pur fruit du hasard ?

En réalité pas totalement, puisque le Saint Michael's Mount fut donné aux bénédictins du Mont Saint-Michel par Édouard le Confesseur (alors roi d'Angleterre) au XIème siècle.
Il y a donc bien une connexion.

En comparant l'Histoire des deux monts, il apparait cependant qu'ils auraient été nommés ainsi aux VIIIème et Vème siècles respectivement, suite à des apparitions de l'archange Michel ayant demandé que ces lieux portent son nom.
Plusieurs siècles avant cette cession par le roi d'Angleterre, donc.

Curieux

Au hasard d'une conversation dans un pub il y a quelques semaines (comme quoi), j'ai également appris qu'il y a un autre site se trouvant en Italie, le Sanctuaire de Monte Gargano qui, même s'il ne ressemble pas vraiment aux deux autres, est lui aussi consacré au même archange, suite à plusieurs apparitions de ce dernier au cours du Vème siècle.

Je sais pas vous, mais moi j'ai quand même l'impression que notre ami Michel a un sacré boulard.

Je n'ai pas été plus loin dans mon enquête (principalement parce que ça m'a vite soûlé), mais j'ai mis des liens vers différentes sources en fin de post pour les curieux.

Le soleil disparait derrière Mousehole alors que l'on fait le chemin inverse jusqu'à Penzance, et comme la température se casse soudainement la margoulette, on se réfugie au Lamp & Whistle, un pub un peu en retrait situé non loin de la gare et qui propose notamment des bières belges (parce que les ales tièdes c'est sympathique, mais il faut parfois savoir revenir aux fondamentaux).

Lamp & Whistle

On se laisse un peu distraire par la boisson houblonnée et par la planification de futurs week-ends, et les deux londoniens que nous sommes se mettent en quête d'un restaurant un peu avant vingt et une heure, la bouche en cœur.

Erreur

Évidemment tout est déjà fermé et on n'a d'autre choix que de prendre de la bouffe indienne à emporter (très bien au demeurant, mais étant déjà résidant d'un quartier bengali à Londres et avec mon récent séjour à Goa, j'ai rapidement ma dose).

Pour le plateau de fruits de mer, faudra repasser.

Lundi 06/02/17

Notre train pour Londres est à dix heures et on s'est promis de ne pas partir sans tester un Cornish Breakfast au Alverne Restaurant & Lounge, repéré en début de séjour.

Il s'agit essentiellement de la même chose qu'un English Breakfast, avec des produits locaux et du hog pudding en lieu et place du traditionnel black pudding (ça reste du cochon, on va pas pinailler).

Cornish Breakfast

Le restaurant a des allures de petit café, c'est pas bien cher, bon, et le staff est souriant.
Bref, je recommande.

On file ensuite à la gare attraper notre train comme on l'a laissé trois jours plutôt - sous une pluie battante.

Train

Conclusion

Notre objectif principal en planifiant ce petit séjour en Cornouaille était d'échapper au rythme londonien pour quelques jours, la capitale ayant parfois ce côté oppressant que l'on retrouve dans de nombreuses grandes villes.

Objectif complètement atteint.

On y a trouvé la tranquillité que l'on cherchait, et si la région n'est pas très active hors-saison il y a quand même largement de quoi faire. La météo n'est pas toujours au top, mais il aurait été naïf de s'attendre à autre chose.

Il est très facile de trouver un logement sympa pour pas très cher, et la gastronomie locale est de qualité et bon marché.

Une destination à ne pas négliger !

Marazion Beach

Sources

Posted by osteel on the :: [ voyage cornouailles mousehole saintmichaelsmount angleterre royaumeuni ]

Comments