osteel's blog Chroniques d'un autre français à Londres Montréal

Milan jour 2 : des chips, t'entends ?

[voyage] Milan jour 1 : aperitivo di Milano

Dimanche 08/11/15

On se lève frais comme des gardons à 12h du matin et on reprend la direction du centre, non sans passer par le Carrefour City du quartier pour s'offrir une petite boisson enrichie aux électrolytes et rigoler un peu au rayon pâtes (le groupe est vraiment implanté partout, c'est fou).

Obviously.

A photo posted by Yannick Chenot (@osteel) on

On met des plombes à se décider sur le type de bouffe que l'on veut et, après avoir tourné pendant vingt minutes, on finit par entrer dans un resto où les gens ont l'air contents. On réalise en regardant la carte qu'ils ne font quasiment que des burgers (pour l'authenticité, il faudra repasser) avant de remarquer un peu benoîtement que l'endroit s'appelle effectivement le Prime Burger Bar (cette expression me donne envie de faire un big up à tous les Benoît).

On se donne bonne conscience en se disant que la plupart des sandwiches sont faits avec des ingrédients un peu locaux, et qu'ils sont servis avec des chips fraiches (pas des frites, donc. Des vraies chips de pomme de terre qui viennent d'être coupées).
C'est quelque peu original et plutôt bon.

Il nous reste encore deux endroits à visiter avec les tickets achetés la veille, dont les toits de la cathédrale vers laquelle nous nous dirigeons.

Après avoir grimpé les 250 marches de l'étroit escalier qui nous ont mis le nez dans notre gueule de bois, nous accédons enfin aux terrasses qui offrent une vue au goût de récompense (et confirment au passage que j'ai un problème avec les hauteurs) :

Milan Duomo toits Milan Duomo toits

Pas de vue directe sur la place malheureusement, ce qui aurait été vraiment chouette.

On reste là quelques instants, posés sur les grosses tuiles, au soleil, comme deux lézards sur un rocher au lendemain d'un pub crawl.

Milan Duomo toits

On redescend pour la dernière visite, celle du musée du Duomo di Milano, non loin de là.

Il s'agit essentiellement de pièces venant directement de la cathédrale : des statues, des bronzes, des fragments de piliers, des peintures représentatives, d'autres tableaux iconiques liés au catholicisme en général. Il n'y a pas grand chose à lire, on déambule rapidement de pièce en pièce en contemplant les diverses oeuvres.

Milan musée Duomo Dieu, qui apparemment aurait un strabisme.

Milan musée Duomo

Nous retraversons ensuite la place en direction du Château des Sforza, forteresse en briques rouges érigée au XVè siècle, et contenant aujourd'hui plusieurs musées.

Milan château Milan château

On y accède gratuitement car on est à moins d'une heure de la fermeture, ce qui nous donne le temps de n'en faire qu'une partie (sinon c'est 5€, pas de quoi se ruiner non plus). J'en retiens surtout le musée du meuble (si si), qui donne un bon aperçu du design à travers les siècles (je ne suis globalement que peu ému par tout ce qui est tableaux et sculptures, pardonnez-moi) (je n'ai par ailleurs pas de photos, il me semble qu'elles étaient interdites).

On note au passage qu'il n'y a de nouveau que peu de textes : si les grands panneaux explicatifs ont tendance à vous barber, vous apprécierez les musées milanais.

La fermeture est imminente et la nuit commence à tomber, alors on décide de retourner boire un verre vers les Colonne di San Lorenzo, dont le quartier nous avait paru très sympa la veille. Il y a encore pas mal de monde dans les rues pour un dimanche soir, et comme il fait bon on s'installe en terrasse pour commander une bière. On se fait ensuite une pizza (évidemment) au Rugantino (pas mal), avant de tenter de terminer la soirée dans un bar à cocktail réputé, pas trop loin de l'hôtel.

Ça fait une petite trotte, alors pour se donner du courage on fait un crochet par le Bar Louis, petit troquet où l'on a passé un peu de temps la veille (ils font des shots de tout et n'importe quoi à 1€ pièce, mais c'est pas moi qui vous l'ai dit).

Le Nottingham Forest est un bar à cocktail régulièrement cité dans diverses listes des x meilleurs bars du monde (c'est pas tellement ce que leur site laisse transparaître, m'enfin). Il est situé dans un quartier plutôt résidentiel, un peu au milieu de nulle part, certainement pas là où l'on s'attendrait à trouver un bar branché. Il y a pourtant effectivement du monde devant l'établissement lorsque l'on arrive, et il y a même une liste d'attente (il est tout de même près de minuit un dimanche soir), ce qui nous rassure un peu. On patiente dix minutes et le type nous fait finalement signe d'entrer.

L'intérieur est très classe, avec des airs de pièce un peu fourre-tout où un globe-trotter entreposerait les trouvailles de ses diverses expéditions, mais disposées avec soin. On s'installe au bar où l'on nous remet ce qui ressemble plus à un livre qu'à une carte, et on découvre un menu rempli de descriptions plus farfelues les unes que les autres. Les cocktails sont très sophistiqués, tant dans les goûts que la présentation, et les bartenders savent clairement ce qu'ils font.

Bref, c'est vachement bien.

Milan Nottingham Forest Milan Nottingham Forest

[voyage] Milan jour 3 : Da Vinci mode

Posted by osteel on the :: [ voyage italie milan ]

Comments