osteel's blog Chroniques d'un autre français à Londres Montréal

Russian Circles au Islington Assembly Hall (21/04/15)

J'avais déjà vu les Russian Circles à l'Electric Ballroom en octobre 2013, ce qui s'était révélé être une expérience relativement décevante, en particulier à cause du son, que j'avais trouvé assez dégueulasse. Aussi, lorsqu'une personne en quête d'un gig buddy m'a contacté via Tastebuds pour aller les voir, je me suis dit que j'allais donner une seconde chance au combo post-métal de Chicago, pour déterminer s'il s'agissait vraiment du son ou d'autre chose.

Nous débarquons donc au Islington Assembly Hall (où j'avais pu voir les MONO quelque temps auparavant, avec qui ils partagent d'ailleurs une passion pour le mutisme), où les Helms Alee s'apprêtent à jouer. J'avais trouvé ça sympa mais sans plus sur Spotify - ça s'avère pas trop trop mal en live, mais quand même un peu chiant, et ce malgré une charmante batteuse assez douée mais qui ne sauvera pas le truc (je pense qu'il faut changer de chanteur).

Les Russian Circles prennent la suite et viennent vite effacer les craintes que je pouvais avoir : que tout le monde se rassure, le souci venait bien du son la première fois. Ils livrent une performance plus que correcte, carrée, déroulant une setlist variée (ils n'ont rien sorti depuis 2013, il ne s'agissait donc pas d'une tournée promo d'un album).

Russian Circles

A photo posted by Yannick Chenot (@osteel) on

Ça a l'air de pas mal souffler sur scène, le batteur ayant constamment les cheveux en travers de la figure, un peu façon pub pour shampooing, voire Tranxen 200 (mais avant la scission).

Tranxen 200

Dans tous les cas, le public accroche bien (je reste un instant fasciné par la synchronisation du head-banging de la foule), et on passe un excellent moment.

Posted by osteel on the :: [ live russiancircles islingtonassemblyhall ]

Comments