osteel's blog Chroniques d'un autre français à Londres Montréal

Blanck Mass au Oslo (31/03/16)

Repéré sur le blog de Klervi, Blanck Mass fait dans un genre de post-rock électronique expérimental, lorgnant parfois du côté du drone.
Je ne suis pas trop surpris de voir que le bristolien ne fait pas salle comble ce soir, sa musique n'étant pas tout à fait mainstream et ayant probablement plus sa place dans la programmation d'une grosse soirée électronique plutôt qu'un tranquille soir de semaine (ce que vient d'ailleurs partiellement confirmer le look de teufeur d'une bonne partie de l'audience).

Son set s'ouvre sur le visuel d'une espèce de tumeur qui palpite et semble grossir progressivement, préfigurant une setlist presque exclusivement tirée de Dumb Flesh, son dernier LP.

Blanck Mass

A photo posted by Yannick Chenot (@osteel) on

Ça tabasse pas mal, vibre de partout, du genre à te chatouiller les narines, et le show atteint son point culminant lorsque le beat de Dead Format démarre, entrainant la réaction immédiate du public dont l'excitation monte d'un cran.

Il s'éclipse quelques morceaux plus tard après un geste furtif de la main, laissant le dernier beat et les visuels tourner, comme une manière de dire bougez pas les gars, je reviens tout de suite.

Et puis plus rien.

Tout s'arrête brutalement, les lumières se rallument, laissant le public interdit pendant quelques secondes, avant qu'il ne réalise que c'est bel et bien terminé, laissant un goût un peu amer à cette fin de show.

Dommage.

Blanck Mass est actuellement en tournée presque exclusivement au Royaume Uni, et rejoue à Londres au Lexington, notamment en compagnie de The Haxan Cloak, le 16 avril prochain.

Posted by osteel on the :: [ live music blanckmass oslo ]

Comments