osteel's blog Chroniques d'un autre français à Londres Montréal

Modern Life Is War au Underworld (11/04/15)

C'est avec une méchante gueule de bois que je me traine au Underworld en ce samedi 11 avril, pour une soirée sous le signe du hardcore.

J'ai fait en sorte d'arriver pour le début du set des Birds in Row, groupe qui nous vient tout droit de... Laval (et oui !). Le combo mayennais déroule efficacement ses morceaux, sans laisser de répit à un public qui se laisse volontiers brutaliser.

Ils me font le plaisir de terminer sur "You, Me, And The Violence", titre tout bonnement excellent.

Changement de plateau, que j'accompagne d'une petite ale pour combattre le feu par le feu pendant que Soap & Skin s'occupe de la musique de fond avec sa reprise très personnelle de voyage voyage.

Pour une fois au Underworld, je décide de descendre dans la fosse, pour tester un nouveau point de vue (je ne me mets pas en plein milieu du pogo hein, pas fou non plus).
Les Modern Life Is War sont revenus en 2013 avec "Fever Hunting", premier album après six ans d'absence. J'admets ne pas très bien connaître l'ensemble de la discographie du groupe, m'étant concentré sur l'écoute de ce dernier opus.

Modern Life is War

A photo posted by Yannick Chenot (@osteel) on

La setlist est assez variée, pas mal d'anciens titres sont joués. Bien que je connaisse peu ces derniers, je me laisse embarquer par la formation de l'Iowa (qui ne me laisse pas vraiment le choix anyway), électrisant l'Underworld. La transpiration goutte du plafond, comme si un micro cycle hydrologique avait lieu.

Le hardcore est un style qui prend vraiment aux tripes, très expressif, notamment par le chant crié extrêmement chargé en émotions (comme le "All that's left to see" de The Carrier, morceau qui me retourne systématiquement la gueule).

La prestation est intense, le public déchainé, et il est parfois dur de distinguer les musiciens derrière la multitude de mecs qui font du crowd surfing.

Je parviens à oublier ma gueule de bois pendant une bonne heure et passe un très bon moment.

Le hardcore, c'est quand même un peu la vie.

Posted by osteel on the :: [ live music modernlifeiswar theunderworld ]

Comments