osteel's blog Chroniques d'un autre français à Londres Montréal

Bath jour 2 : les vertus de Sulis Minerva

Après une nuit un peu merdique (note to self: ajouter "bouchons" à ma checklist de séjour) et un petit déj' pas ouf mais inclus (donc on se plaint pas), je profite du soleil qui avait complètement zappé le printemps ("Ah merde les gars, désolé ! C'est l'éclipse, ça m'a complètement retourné la gueule haha") pour retourner au Circus et prendre mon panorama :

Circus panorama

Circus

Je sais que vous étiez terriblement déçus de pas l'avoir hier alors voilà, je me rattrape.

Je file ensuite à la gare retrouver une amie ayant décidé de me rejoindre pour la journée afin de profiter du Spa.

On fait un petit détour par la rooftop terrace du Hall & Woodhouse au thé beaucoup trop cher (de l'aveu même du serveur qui s'excuse de nous prendre autant d'argent, renonçant courageusement au titre d'employé du mois), censée offrir une belle vue de Bath :

Toits de Bath

Une belle vue des toits de Bath, donc.

Nous nous dirigeons ensuite vers le Thermae Bath Spa, l'établissement de spa et principale attraction de Bath. Tout comme les bains romains visités la veille, l'eau provient directement des sources chaudes de plus de 2 kilomètres de fond. L'eau étant naturellement chauffée, les celtes lui prêtèrent un caractère divin, incarné par la déesse Sulis. Puis les romains firent de même, l'associant également à Minerve, leur déesse de la médecine, entre autres choses. La source était en effet réputée pour guérir de nombreux maux pour quiconque se baignait dans son eau. C'est ainsi que la déesse prit le nom de Sulis Minerva, dont voici une représentation originale :

Sulis Minerva

Voilà pour le point culture, histoire de faire croire que j'ai retenu quelque chose de mon séjour ; pour le reste, veuillez consulter Wikipedia.

Je n'ai pas de photos du Spa car c'est tout simplement interdit, mais pour décrire rapidement la chose, c'est un bâtiment sur 4 étages disposant de plusieurs types de facilités. Le prix de base est de £32 pour 2 heures ; le rez-de-chaussée contient un bassin assez large comprenant une zone "Jacuzzi" (et une partie réservée aux clients ayant pris une formule avec massage et tout le tralala), le 1er étage un resto ; le second abrite toute la zone vapeur (avec 4 hammams aux senteurs différentes, mon préféré restant le citron-gingembre) et le 3ème, le toit, consiste en un bassin en plein air avec une vue sympa sur Bath (et en l'occurrence des ouvriers en train de faire du rappel sur l'immeuble d'en face, leur offrant une vue sympa également).

En définitive, deux heures sont largement suffisantes pour profiter de tout ; je ressors de là un peu défoncé mais content (ce qui n'est pas nécessairement antinomique, j'entends bien).
Si vous passez dans le coin, ça vaut le coup de se laisser tenter.

Comme on commence à grave avoir la dalle en sortant, on se pointe au Sally Lunn's Historic Eating House, qui flaire bien fort le piège à touristes mais qui semble tout de même recommandé. Il s'agit d'un resto occupant le plus vieux bâtiment de Bath (1483), évidemment entretenu mais maintenu au style de l'époque.

Sally Lunn's

Leur spécialité est une sorte de gros bun coupé en deux et dont une des parties sert de support à tout un tas de garnitures au choix. Je me décide pour le "Welsh Rarebit Special toast" (à base de popop… champignons, bacon, oignons, chutney maison, fromage) qui défonce bien sa maman, servi avec une soupe maison très honnête et une part de gâteau aux pommes avec une touche de cannelle et un genre de crème au beurre en dessert. J'accompagne le tout d'une Ginger Hare locale et me dis que parfois, suivre le circuit du touriste de base a du bon.

Ginger Hare

Le temps restant avant le train retour nous permet d'aller siroter une dernière ale au pub de la veille, après un ultime petit tour dans les rues pavées du centre, histoire de conclure un court séjour fort sympathique sur une note houblonnée.

Centre de Bath

Centre de Bath

Centre de Bath

Centre de Bath

Posted by osteel on the :: [ bath travel ]

Comments