osteel's blog Chroniques d'un autre français à Londres Montréal

The Curious Incident of the Dog in the Night-Time au Gielgud Theatre (04/03/16)

The Curious Incident of the Dog in the Night-Time

Je n'ai plus aucun espoir d'être à l'heure lorsque je pousse les portes du Gielgud Theatre : la Northern Line a décidé de faire des siennes, laissant les commuters s'amasser sur le quai, et de toute façon cette dernière pinte au Bricklayers Arms n'était probablement pas très en phase avec un bon timing.

Je patiente donc près du bar en compagnie d'autres retardataires, les yeux rivés sur le petit écran nous permettant malgré tout de suivre ce qu'il se passe sur scène, en attendant qu'un ouvreur nous conduise à notre place, profitant d'un moment plus propice.

Je ne sais que très peu de choses de la pièce : la veille, une amie cherchait quelqu'un pour prendre une place qu'elle avait en rab, et je me suis proposé sans trop me pencher sur l'œuvre au-delà des critiques qui paraissaient très bonnes.

"Are you ready, sir?"

J'opine du chef et emboite le pas du placeur qui me guide à travers les différents couloirs et escaliers au pas de course, donnant à cette séquence un petit côté Fort Boyard, mais avec plus de moquette.
On atteint enfin le poulailler et je m'assieds en me disant que je serais bien en peine de retrouver mon chemin.

À ce stade de l'histoire, je comprends qu'un garçon un peu étrange est au poste de police après que le chien de son voisin a été retrouvé transpercé par une fourche, ce qui a priori écarte la thèse du suicide.

C'est en effet le point de départ de la pièce adaptée du roman de Mark Haddon : le garçon en question, Christopher, est autiste et se met en tête de résoudre le mystère entourant le meurtre du canidé.
Et c'est à peu près tout ce qu'il y à savoir.

Je n'en dirai effectivement pas plus car, si l'histoire est intéressante en soi (un drame déroulé à partir de l'épisode du chien qui ne sert qu'à démarrer l'intrigue), le tour de force de cette pièce réside principalement selon moi en une mise en scène ingénieuse, transportant le spectateur dans l'univers de Christopher à grand renfort d'effets visuels et sonores extrêmement convaincants (un simple trajet en métro prend soudainement une toute autre dimension, notamment).

Je vous mets ici le teaser qui, s'il ne dévoile pas grand chose, donne tout de même une petite idée de l'aspect visuel de la pièce.
Si vous êtes déjà tentés, je conseillerais cependant de ne pas le visionner, ayant personnellement beaucoup apprécié de complètement découvrir la mise en scène le jour même.

La pièce est toujours à l'affiche du Gielgud Theatre pour quelques mois.
Les places commencent à £18 et les tickets sont disponibles à la vente ici.

Le site officiel est également consultable pour plus d'informations.

Posted by osteel on the :: [ theatre gielgudtheatre thecuriousincident ]

Comments